GReLiSC

(GROUPE DE RECHERCHES LINGUISTIQUES EN SCIENCES DE LA CULTURE)

Responsable : Samir Bajrić

 

L’équipe de l’axe de recherche GReLiSC (Groupe de Recherche en Linguistique et en Sciences de la Culture) regroupe les chercheurs en sciences du langage de l’EA 4178 CPTC (Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures). Ses membres partagent une conception intégrante de la linguistique qui vise à aborder les phénomènes langagiers d’une manière holistique, en associant aux méthodes et aux objets spécifiques des sciences du langage les apports d’autres disciplines : études littéraires, philosophie, psychologie, sémiotique, histoire des idées ; d’où l’expression « sciences de la culture » qui figure dans le titre de l’axe.

Défendre une approche linguistique des sciences de la culture vise à mieux prendre en considération la double dimension du langage humain comme phénomène naturel, physique ou physiologique et comme phénomène culturel, psychique ou mental, au plan individuel et au plan collectif. À cet égard, les sciences du langage apparaissent, en raison de cette dualité de leurs objets – la faculté de langage, les langues et leurs actualisations énonciatives, discursives ou textuelles, toutes naturelles et culturelles simultanément –, comme un lieu privilégié d’observation de cet entrelacs du physique et du mental, dont la compréhension est sans doute un enjeu majeur aujourd’hui. 

L’orientation de l’équipe s’applique également à la formation des doctorants : les ateliers doctoraux, les colloques et les journées d’études ont vocation à enrichir les connaissances linguistiques en offrant une culture plus large, littéraire, philosophique, psychologique, etc.  

Les travaux réalisés au sein du GReLiSC s’inscrivent dans deux grandes thématiques de recherche qui souvent se croisent :

 

- Linguistique des textes et linguistique de corpus (Resp. : D. Saulan) :

Cette thématique est ouverte aux approches stylistiques, grammaticales et discursives des textes appartenant à des champs divers et variés : politico-médiatique, esthétique, littéraire, éducatif, etc. L’approche linguistique du texte théâtral ou journalistique, l’analyse sémiologique des textes publicitaires ou la recherche des caractéristiques grammaticales des genres textuels en sont autant de prolongements, tout comme l’édition critique de textes.

 Le croisement entre linguistique et littérature y est naturellement fréquent. Sont étudiés, par exemple, les énoncés lacunaires, le genre bref, les didascalies, les infinitifs libres dans des textes littéraires, les variétés lexicales (argotismes, régionalismes, néologismes) observées dans des corpus romanesques.

 

- Linguistique théorique et linguistique descriptive (Resp. : S. Tchougounnikov) :

Cette thématique est consacrée à l’étude et à l’élaboration de théories linguistiques ainsi qu’à leur vérification par la description des langues. Elle s’attache également à l’analyse de la dimension cognitive des processus linguistiques.

Dans le cadre de l’histoire et de l’épistémologie des sciences du langage, les travaux sont orientés plus particulièrement vers l’étude des rapports entre linguistique et psychologie (XVIIIe-XXe siècles), des théories du signe linguistique (de l'Antiquité à aujourd'hui) et des théories des grammairiens arabes.

Les travaux menés dans le cadre de l’étude des théories linguistiques et de leur application s’inscrivent quant à elles dans de nombreux champs théoriques qui se font écho : (i) les études guillaumiennes dont le GReLiSC perpétue la tradition et renouvelle les perspectives (vicariance, figement, changement linguistique, apports à la néoténie linguistique), (ii) l’analogie comme processus cognitif et linguistique, (iii) l’iconicité linguistique, dans une perspective expérimentale et descriptive, (iv) la néoténie linguistique (théorie du locuteur inachevé initiée au sein du GReLiSC) et (v) des théories de l’interprétation, de la référence et de la dénomination en domaine spécialisé (en particulier juridique).

 

Membres permanents :

Bajrić Samir (PR)

Dat Mihai (MCF)

Despierres Claire (MCF)

Galli Hugues (MCF)

Joyeux Arthur (MCF)

Maurel Laurence (MCF)

Nobile Luca (MCF)

Nyee Doggen Judith (MCF)

Tchougounnikov Sergueï (MCF HDR)

Membres associés :

Bougchiche Redouane (MCF à l’Université M. Mammeri de Tizi Ouzou, Algérie)

Chateau-Smith Carmela (Docteure en SDL)

Krazem Mustapha (PR à l’Université de Lorraine)

Monneret Philippe (PR à Sorbonne Université)

Isabelle Monin, ATER URCA

Morillon Isabelle (Docteure en SDL)

Ponchon Thierry (MCF HDR à l’Université de Reims Champagne-Ardenne)

Ralić Sara (Docteure en SDL)

Rezapour Rouhollah (PR assistant à l’université Allameh Tabataba'i de Téhéran, Iran)

Saulan Dubravka (Docteure en SDL)